Comment partir seul (e) en voyage

on 4 juin 2019

Pourquoi je suis partie seule à l’autre bout du monde

Levé de soleil sur Jervis Bay

Si vous me suivez depuis quelques années vous le savez peut-être sinon je vous l’apprends mais j’ai eu une période très compliquée. Honnêtement je pense que j’ai fait un burn-out pour décrire cette période j’aime bien cette image d’être au milieu de l’océan à 10mètres de profondeur. J’étais tout simplement perdue sans aucun but dans ma vie. Ça doit attirer votre curiosité, j’en suis arrivée là à 22ans à cause des aléas de la vie.

Ma mère nous est partie vers un monde sans douleur et paisible après s’être battue comme une guerrière contre un cancer. À cette même période j’ai fini mes études en chimie et j’ai décroché mes premiers emplois dans ce domaine. Ceci à tout remis en cause mes études, mon style de vie c’est à ce moment que je fais un virage complet vers le “green lifestyle”. J’ai aussi pensé à la réalisation de mes rêves où j’en étais.

Le voyage a toujours eu une partie importante dans ma vie, je veux découvrir tous les recoins de cette jolie planète et rencontrer tous les gens extraordinaires qui y sont. Pour mes 20 ans je suis partie au Canada seule où j’ai vu quelques amis au passage mais ce fut le premier voyage sur un coup de tête. L’année dernière je me suis simplement dit je veux aller en Australie cette année et seule. Je voulais voyager pour découvrir ce pays mais aussi me redécouvrir. Je le sentais au fond de moi , mon intuition me disais ” fonce tu ne le regrettera pas, ça va être incroyable”. Ce n’était pas incroyable mais MAGIQUE.

Comment avoir le courage de partir seul(e)

Saut en parachute à Arlie beach

J’avais cette petite voix qui me disais vas y fais le. Ça a résonné vraiment en moi, on dit souvent qu’il faut suivre son intuition et c’est tellement vrai. Au fond vous savez ce qui est bon pour vous. Avoir l’envie de partir seule ne fais pas tout il faut le faire. C’est à ce moment où on arrête de rêver pour flipper. On se pose un milliard de questions sur comment faire ceci ou cela et s’il m’arrive cela et si ça ne marche et si je n’aime pas et si je n’arrive pas à être sociable à parler la langue etc…

RESPIREZ

C’est simple de voyager maintenant surtout si vous faites partie d’un pays du nord de l’hémisphère pour obtenir les visas c’est plus simple. Vous pouvez toutes les réponses à vos questions sur Ecosia (non pas google ^^)

Une chose qui peut vous aider c’est de vous renseigner sur les démarches à faire avant de partir comme cela vous pouvez avoir un aperçu. Je suis convaincue que ça vous rassurera. Si vous voulez un article sur ce que j’ai fait avant de partir en Australie pour 7mois merveilleux faites moi signe.

Ensuite, il faut trouver une solution au cas où ça ne passe pas bien oui c’est contradictoire mais personnellement ça m’a aidée. Je me suis dit cette simple phrase : si je peux en acheter un pour partir je peux bien en acheter un pour revenir plus tôt. Et croyez-moi cette petite phrase m’a rassurée mais aussi quand d’autres personnes me disent mais si tu n’aimes pas qu’est ce que tu fais ? Car oui votre entourage va essayer de vous décourager car c’est inhabituel. Ils ne se sentent pas capable de le faire donc ils projettent leurs propres peurs sur nous.

C’est à ce moment où il faut avoir confiance en son instinct et rester positif. Il y a toujours une solution à un problème, il s’agit d’une question de perception et de choix. Il faut aussi avoir confiance en soi vous saurez vous débrouiller toute seule c’est un instinct. Je suis persuadée que dans la vie vous avez une partie indépendante, vous accomplissez des choses au quotidien vous en être capable tout le monde peut le faire.

Couché de soleil sur une petite plage de la côte ouest

N’oubliez pas que vous partez seul (e) mais vous ne le serez jamais vraiment. Si vous choisissez les auberges, les hôtels, les colocs, les excursions en groupes, de prendre des cours vous allez rencontrer énormément de personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt que vous. Je peux également vous parler des endroits où j’ai rencontré le plus de personnes qui sont devenus mes amis maintenant.

Je vous ai partagé surtout mes deux pensées qui m’ont aidées à suivre ce rêve. Si vous connaissez Esther Taillifet vous êtes habitués avec l’importance des pensées pour agir et c’est absolument ce qui s’est passé pour moi. Je ne me suis pas laissée bloquer par des pensées négatives.

J’espère que j’ai pu vous donner le courage de partir suivre vos rêves, dites-moi quels sont-ils, quelle est votre prochaine destination ?

Leave a Reply

Vous pourriez peut-être aimer